Dakhla, 39 ème ville sans bidonvilles

Dans le cadre du programme national « Villes Sans Bidonvilles », l’opération de recasement du Quartier Lahrait, dernier Bidonville de Dakhla, s'est inscrite dans l’optique d’éradiquer l’habitat insalubre, et garantir un logement décent aux différentes catégories sociales de la province d'Oued Eddahab, sous la conduite du Wali de la région Oued Eddahab Lagouira.


Cette opération de recasement de 2016 ménages, a été marquée par des opérations de tirage au sort, au bénéfice des populations cibles, en vue de leur attribution, des lots de terrains équipés de 73 à 100 m ², en R+2, au sein des lotissements Al Wahada et Enahada (50Ha), dotés d’équipements de proximité de première nécessité (école, arrondissement urbain, arrondissement de police, terrain de sport et centre de santé).


La ville de Dakhla, chef lieu de la région Oued Eddahab Lagouira, a été déclarée, la 27 Janvier 2010, 39 ème ville sans bidonville dans le royaume, mettant en relief l’esprit de concertation et de partenariat entre les différents partenaires et  participants, qui ont marqué, tout au long de l’opération d’éradication et de recasement des ménages issus des campements de Lahrayt.


Le coût global de l'opération est estimé à 328 millions DHs


  


 Photo : A gauche, ancien bidonville de Lahyrat, à droite, son emplacement après l'opération d'éradication et recasement des ménages


 


L'Habitat Social


     S’inscrivant dans la stratégie nationale de lutte contre l’habitat insalubre et poursuivant les actions programmées pour le relogement, une série des mesures revêtant  a été lancée à Dakhla, et ce,  pour restructurer le paysage urbain, et émerger un impact positif sur le vécu quotidien des familles cibles. Dans ce cadre, un projet de relogement en faveur de 76 ménages relevant du Quartier «  KSIKISSAT », a été lancé le 13 Septembre 2011, pour une enveloppe budgétaire de  20 Millions de DH et sur une superficie de 9622 M2.



  Photo : A gauche, ancien Quartier "KSSIKISSAT" en état insalubre, à droite, la construction de 76 habitats en faveurs de la population cible.