Ports

La Région de Dakhla Oued Eddahab est dotée d’une infrastructure portuaire importante à vocation de pêche et de commerce. S’agissant de deux ports, un ancien et un nouveau,  situés tout deux dans la ville de Dakhla 

Ancien  port  de  Dakhla

Ce port est implanté dans la baie d’Oued Eddahab qui s’ouvre au S.W entre la pointe LASARGA  à  l’extrémité à  la presqu’île et la  pointe PESCADOR pour 23°42 N  -  15°56 W.

 Il est constitué d’un  pont de 450m et d’une môle en F de 220m dans le sens Nord-Ouest à 160 grades par rapport au Nord magnétique, la plate forme du pont est située à  4m au dessus de zéro hydro.

Nouveau port de Dakhla

  L’insuffisance d’équipements et de terre-pleins à l’ancien port a exigé aux pouvoirs publics de procéder à la réalisation du nouveau port de Dakhla de nature à répondre aux exigences des navires de la pêche hauturière et côtière,  stimulant ainsi les rouages économiques et commerciaux  pour une éventuelle  relance des activités dans la région.

  Il est situé sur le rivage ouest de la Baie de Dakhla à une distance d’environ de 5 Km au sud de l’ancien Port et comporte une zone industrielle de 290 ha dont 58 ha aménagés.

  Le nouveau port est seul abri maritime sur une côte, longue de 1.100Km, s’étendant  de Laâyoune   à la frontière Mauritanienne,  les  ports  les  plus proches sont Nouadhibou, Boujdour, Laâyoune  et  les ports des îles Canaries.

 Extension du port

  Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme de développement portuaire des provinces du Sud qui consacre un budget annuel moyen de 150 Millions de Dirhams et vise notamment à :

  • La construction de nouveaux ports pour satisfaire en particulier les besoins de la pêche ;
  • L’extension de ports existants permettant d’augmenter la capacité de réception des produits de la pêche, d’améliorer les conditions d’exploitation et de recevoir de nouveaux trafics,

  Les travaux d’extension du port de Dakhla qui nécessitent une enveloppe budgétaire de  400  millions  de  Dirhams, ont démarré au mois d’août 2010, enregistrent à ce jour un avancement global de 75 %.

  A l’issu de ce projet dont l’achèvement est prévu au cours de l’été 2012, le port de Dakhla sera doté d’infrastructures portuaires importantes pouvant satisfaire les besoins croissants de la région. Ces besoins sont déterminés par l’analyse de l’offre et de la demande effectuée en amont du projet, et qui a permis de dimensionner les installations portuaires projetées.

 En effet, avec l’extension du quai à -8 hydro de 500 ml, du quai à -6 hydro de 150 ml et la réalisation de 8 hade terre-pleins supplémentaires, le port  de Dakhla  pourra traiter un trafic global de plus de 1 million de tonnes dont  670 000 tonnes de pélagique frais, outre les hydrocarbures et le poisson congelé. Ce trafic ouvrira de nouvelles perspectives d’investissement pour la valorisation du produit de pêche, notamment par sa transformation dans la zone industrielle existante générant ainsi de nouveaux emplois.

   Cette future configuration du port permettra de doter la région d’Oued Eddahab Lagouira d’une infrastructure portuaire apte à répondre aux besoins de développement de l’activité halieutique dans la région, et  contribuera au renforcement de la promotion économique et sociale de nos provinces du sud du Royaume.

 

Signalisation maritime

L’exploitation portuaire est assurée par une signalisation Maritime Portuaire adéquate :

  • 1 Grand phare Arciprès
  • 5 Feux
  • 9 Bouées

 Le grand phare « ARCIPRES » est installé sur la presqu’île au nord-ouest à la position géographique W.G.S 84. L :23°43,98 nord ; G :15°57, 2720 ouest , à  3kms de la ville de Dakhla et du terrain d’aviation , et à 12 Km par rapport au chenal d’accès aux ports de Dakhla.

  • Sa portée lumineuses          :   28 milles
  • Hauteur/sol                           :   56 mètres

 Le feu d’atterrissage nomme « FEU PUNTA DE CALERA », est installé  à  la pointe LA SARGA à la position géographique W.G.S84.

  • Latitude                      :   23°33,98 nord
  • Longitude                    :   16°00,10 ouest
  • Portée lumineuse       :   8 milles
  • Hauteur/sol                 :   6 mètres.

     Il est destiné pour l’atterrissage dans la zone de Lassarga  du chenal d’accès aux ports de Dakhla.